Actu'Flash :
Quadactu, toute l'actualité du Quad à portée de clic ! / PDV 2014 - Le programme change /
slide1
slide1
slide1
slide1
slide1
photos

DAKAR 2014 AVEC CHRISTOPHE DECLERCK ET ANTOINE LECOMTE - DE L'ETAPE 8 A L'ETAPE 10

Actualités - Publié le 16 Janvier 2014 par l'équipe QuadActu

Nous sommes dans la dernière ligne droite de ce Dakar 2014. Le trio de tête semble être formé mais tant que le dernier drapeau à damier n'est pas franchi, rien ne peut être avancé. Pour le moment, concentrons nous sur les étapes n°8, 9 et 10 avec Christophe Declerck pour l'analyse et Antoine Lecomte pour les photos. 

 

Etape 8 : Uyuni  Calama - Spéciale de 462 kms

Aujourd’hui, c’était la seconde partie de l’étape marathon avec au bout de la journée  les retrouvailles avec les assistances.
Au programme de la journée, il était prévu des incursions du Salar d’ Uyuni. Malheureusement, les récentes pluies ont contraint la direction de course à utiliser le plan B puisque le Salar était trop mouillé.La 1er partie de la spéciale était donc plutôt boueuse, pour retrouver ensuite vers le milieu du parcours des pistes plus  sèches. Du côté de la course, rien de spécifique dans la journée, c’est Ignacio Casale qui a mené la course du début à la fin. Pas de changement au  général, il mène le classement  avec 21'40' d'avance sur Lafuente et 45'56' sur le polonais Rafal Sonik. C'est pour l'instant un triplé Yamaha. Le quatrieme, Hussueni sur Honda est déjà à plus de 3h30.
Demain, les pilotes retrouvent, après une première partie de spéciale plutôt cassante, les dunes de l’Atacama.

 

 

 

 

Etape 9 : Calama Iquique - Spéciale de 422 kms

Aujourd’hui, Le Dakar continue sa route vers le Nord et les concurrents ont droit, une fois de plus, au grand frisson pour l'arrivée : la descente de 3 kms à 45% et quelque 800 m de dénivelé !
La spéciale se déroule dans le désert d'Atacama avec au menu sable, dunes, et feshfesh. Les pistes étaient très cassantes avec des énormes ornières avec beaucoup, beaucoup de feshfesh dans les 200 premiers kilomètres, pour laisser place au sable et les grandes dunes vers la fin.
Dès le départ, C’est Husseini et Casale, qui prennent en main la course, ils sont au coude à coude. Puis au kilomètre 100, Ignacio Casale(251) doit s’arrêter pour une crevaison, il perd 15 minutes et laisse partir la tête de la course. Sébastien Husseini(255) sera en tête jusqu’au bout pour finir avec 20 minutes d’avance…
La performance de la journée c’est la remontée Ignacio Casale(251). Il était à la 10ème place après sa crevaison, il termine second de la spéciale. Bravo !
Au classement général, aucun changement les écarts restent stables.
Demain, 688 kilomètres en redescendant le long du littoral pacifique vers Antofagasta. Des dunes en début de parcours, puis du fesh-fesh , ce sera encore long.

 

 

 

 

 

Etape 10 : Iquique Antafagasta - Spéciale de 631 kms

La descente du littoral pacifique débute par une spéciale scindée en deux tronçons aux caractéristiques bien distinctes. D’abord le sable et des dunes dans les 200 premiers kilomètres. Et ensuite par des pistes plus cassantes pour attaquer les passages de fesh-fesh. Une fois cette délicate affaire évacuée, la spéciale se terminera plus tranquillement sur les pistes de mines de la région.

Le début de la spéciale ne fût pas de tout repos pour Ignacio Casale (251) et Sergio Lafuente (256) . Ils se sont offert une petite séance de jardinage vers le Km 25 de la spéciale. Sebastian Husseini (255)  en profite pour prendre la tête de la course, comptant jusqu’à plus de 20 minutes d’avance. Malheureusement des problèmes mécaniques  avant  la neutralisation lui font perdre la pole position au profit du Russe KARYAKIN (296). Nos leaders sont incroyables puisqu’ils arrivent à la neutralisation en ayant rattrapé leur retard du début de spéciale.
Durant la seconde partie de spéciale, rien de particulier à signaler, les écarts restent sensiblement le mêmes sauf pour  Sebastian Husseini (255), victime de son problème mécanique de la 1ère partie, il perd presque 2h, et ses chances de revenir dans le top 3.
Au classement général, Ignacio Casale (251) semble tenir une victoire en point de mire, avec une avance qui reste assez stable malgré les multiples péripéties. Elle est, ce soir, de 24’36 sur Sergio Lafuente (256), lui aussi disposant d’un matelas de minutes assez confortable sur Rafal Sonik (253) situé à 1h15’05 du leader.
Demain, grosse spéciale de 600 kms avec les dunes de Copiapo. Il ne faudra pas se relâcher car il sera facile de perdre des minutes par dizaine, en cas de jardinage.

 


Félicitation à Sergei pour sa victoire sur cette 10ième manche avec son 700 raptor préparé par RC1 

 

 

 

 

 

 

 

 


Soyez le premier: Laissez un commentaire:
Pseudo:
Email: (ne sera pas affiché)
Mot de passe:
Anti-robot: Combien font 3+3 ?