Actu'Flash :
Quadactu, toute l'actualité du Quad à portée de clic ! / PDV 2014 - Le programme change /
slide1
slide1
slide1
slide1
slide1
photos

VASSIVIERRE 2013 DE JEROME DESBROSSES

Actualités - Publié le 17 Février 2013 par l'équipe QuadActu

Vassivière est une expérience unique et la vivre est une chose incroyable à la fois pour le pilotage mais aussi pour le paysage avec un tracé au top. Jérôme Desbrosses nous raconte son aventure qui l'a amené jusqu'à la troisième marche du podium de la catégorie 4x4.
Eteignez la télé et vivez le texte d'un pilote passionné.

 

" Je me suis élancé cette année pour la 5ème fois sur l'Enduro de Vassivière. Jusque là j'avais roulé en quad 4x2 avec des Polaris 525 Outlaw qui en regardant le palmarès de Thierry Chevrot semblaient être "la machine idéale". Etant concessionnaire Polaris je ne pouvais donc faire autrement que d'y participer cette année avec le nouveau Scrambler 850 XP.
J'arrive donc le vendredi 8 février vers 16h30 sur le parc coureurs forcément il y a la neige, mais par rapport à l'année dernière le sol n'est pas gelé ....et donc il y a la boue!
Après avoir dis bonjour à quelques amis (l'équipe à Nico Pujol de perpignan est venue en renfort) l'interrogation de tout le monde est de clouter ou non ? Les assistants montent les stands et là après avoir ouvert et refermé 3 ou 4 fois ma boite de clous je décide de clouter.
Le passage au contrôle et la mise au parc fermé se font à la nuit juste avant le Briefing. Tout le monde est très attentif, le format de course change un peu cette année puisque nous ne partons plus par ordre d'inscription mais il y a un prologue le samedi matin afin de définir la position de départ ( ce qui est tout de même plus équitable et donnera de la fluidité dans les liaisons ).
Nous nous rendons au prologue en liaison à Royère, j'ai le N° 13 et en rentrant dans la spéciale je comprends rapidement que le temps ne sera pas super car les traces sont à peine faites.
De retour au parc fermé nous échangeons nos impressions entre pilotes: Nico Pujol N°26 ne s'avance pas sur son temps Mickaël Revoy nous avoue s'être un peu raté.....la feuille de classement s'affiche et là stupéfaction Mickaël fait le meilleur temps !!! Je regarde le mien, je suis 25ème.
Désormais il faudra bien gérer les liaisons ( ne pas perdre de temps afin de ne pas prendre de pénalités au CH) et surtout il va falloir s'appliquer dans les spéciales ( 2 banderolées et une en ligne ) pour sortir des temps. Ca y est c'est parti nous nous élançons pour 3H de roulage avant le 1er CH  et ravitaillement carburant et repartirons pour à nouveau 3H avant le CH d'arrivé.
Le rythme est bon je n'ai pas froid ( poignées chauffantes et manchons sur la machine) j'arrive au ravitaillement avec pratiquement 35min d'avance sur mon horaire de pointage.
L'assistance est là et contrôle la machine : RAS nous remettons de l'essence et nettoyons les plaques N°. Je prend une petite collation ( barre céréale et pâte de fruit) puis m'avance au CH.
Etant donné que la première partie de liaison n'était pas très dure, je m'attends à découvrir les "fameux bourbiers" en seconde partie. Effectivement un peu plus loin nous y sommes.
Je m'arrête un instant observe rapidement et je m'élance en appuyant fort sur les marches pied pour garder un maximum de motricité. Ca passe et à ce moment je me demande comment j'ai fait les années antérieures avec un 4x2 ! Je termine le parcours ( pensant avoir pas trop mal roulé en spéciale ) j'ai encore de l'avance sur mon CH final, nous remettons des clous au stand avant de remettre le quad en parc fermé.
La première journée est passée.....Pendant un peu plus de  2h des quads vont arriver seul ou en groupe les pilotes ont froid et certains se demandent ce qu'ils sont venu faire ici !
Nous récupérons notre Rookie Adrien Pessin,18ans, engagé en loisir sur un 525 c'est sa première course. Il n'en peut plus, il s'est tanqué plusieurs fois dans les bourbiers le bouton du démarreur a gelé....nous lui conseillons de ne pas repartir demain, il est dégouté mais prend conscience de la réalité. La feuille de classement s'affiche : je suis 8ème.....et assez satisfait ! La nuit a été un peu courte mais nous sommes au 2ème jour.

7h54 je rentre sur le parc coureurs, je dois partir à 8h04, j'enlève la bâche du quad et je découvre une roue arr à plat ( certainement une crevaison de la veille ) Je fais signe à mon assistance derrière les barrières, il faut passer au stand changer les roues.
L'intervention ne prendra que quelques minutes, puisqu' après environ 25min de liaisons je me retrouve à rouler avec les 10 premiers. Par contre il va falloir faire attention car désormais je roule avec les roues et pneus d'origine, j'espère toutefois qu'ils pourront réparer la crevaison et me remonter les roues beadlock au ravitaillement.
Et là je dois avouer que j'ai pris un pied énorme, nous avons roulé en convoi jusqu'à la première spéciale avec un paysage magnifique les branches des arbres courbées par la neige par endroit, recouvraient les chemins. Nous nous arrêtons à la première spéciale à Vidaillat, elle est enneigée et il n'y a aucune trace : tout le monde se regarde dans les yeux ! "tu y vas toi ?"  "ben je t'en pris après toi ! "
Finalement nous attendons 10 min que d'autres pilotes arrivent et passent pour tracer. Un peu plus loin c'est l'assistance, mon équipe est là, ils me remontent les roues beadlock, font le plein et contrôle la machine. Je change de masque et de gants et repars. Le CH est pointé à l'heure je suis serein, mais comme la veille je me dis qu'il doit y avoir des bourbiers en perspective !

Je décide donc de ne pas trop trainer à la 2ème spéciale (Haute Besse) et du coup je m'engage le premier pour pouvoir continuer ma route. Mon assistance (qui suivait les spéciales grâce aux Smartphones sur RIS TIMING en live) m'avouera plus tard avoir cru un instant que j'avais fais le meilleur temps dans cette spéciale (forcément j'ai été premier un instant puisque le seul à être passé ! ) Après avoir traversé quelques difficultés ( bourbiers, franchissements ...) j'aperçois la dernière spéciale qui est en faite le prologue du samedi à Royère, j'ai fait cette dernière liaison avec Nico Pujol qui m'a suivi, étant 13ème au général il me propose gentiment de passer devant pour faire la trace : merci Nico ainsi qu'à ton collègue qui est passé après toi, je m'élance donc 3éme dans cette dernière spéciale, je crois que j'ai le 8ème temps.

Nous reprenons la dernière liaison qui nous emmène au CH final à Masgrangeas.
Voilà l'Enduro est terminé , je suis soulagé d'avoir fini et seulement avec une crevaison. Dans l'heure qui suit tout le monde est rentré. Le résultat final s'affiche : je suis 7ème au général et 3ème en 4x4.

Merci à mon assistance : Angéla, Joss, Cédric, tout le team Liberty Quad de Nico Pujol ( mon coéquipier de choc sur les Baja ! ) Merci également au VCTT pour l'organisation de cet Enduro.
Cette année était un "grand cru" ! "

 


Soyez le premier: Laissez un commentaire:
Pseudo:
Email: (ne sera pas affiché)
Mot de passe:
Anti-robot: Combien font 3+3 ?