Actu'Flash :
Quadactu, toute l'actualité du Quad à portée de clic ! / PDV 2014 - Le programme change /
slide1
slide1
slide1
slide1
slide1
photos

QUADURO 2013 - UNE FINALE MEMORABLE

Actualités - Publié le 02 Février 2013 par l'équipe QuadActu

Une finale mémorable

  

Alors que nous avons été bercés toute la nuit par les vents impétueux de la côte, toute l’équipe était prête dès le petit matin. Les bulldozers de l’organisation se sont mis en marche dès 6h30 du matin afin de réparer les dégâts causés par la mer. En effet le travail sur la fin du parcours a été  totalement ruiné par les coefficients de marée importants.

Au petit  matin les stands commencent à s’installer mais c’est sans compter le vent qui fait encore de siennes (et il en fera toute la journée !). Toutes les solutions sont bonnes pour maintenir les barnums au sol. 

 

Vers 10H30, les premiers pilotes commencent à prendre le départ pour rejoindre le parc fermé. Le départ préalablement fixé à 13H a été avancé à 12h30. Finalement les marées auront une nouvelle fois raison de l’organisation et la décision est prise vers 12h de remettre le départ à 13h. Le temps du Touquet Paris Plage a décidé de chambouler toute l’organisation de Mr Baudoux après la neige de l’année dernière.

 

 

A 13h le départ est donné, les pilotes s’élancent dans un vacarme impressionnant. C’est parti pour 2H30 ! Au premier virage au fond de la ligne droite, on observe que Matthieu Ternynck a pris les devants. Sa machine semble fonctionner parfaitement avec une vitesse de pointe à laquelle aucun pilote ne résiste. Derrière lui, une horde de pilotes sont prêts à en découdre. Dans l’ordre on obtient Mike Van Grinsven, Antoine Cheurlin, Jérémie Warnia et Cyril Debouck, Keveen Rochereau. Ce départ sera aussi le lieu de belles surprises : Dylan Caron nous a fait un départ canon tout comme les féminines Justine Lesselingue, Virginie Dufour et Gwen Fiquet Le premier tour est lancé.

 

Jérémie reprend très vite les devants et « dépose » l’ensemble de ses concurrents.  Il a déjà plusieurs secondes d’avance dès la moitié du premier tour.  Le spectacle s’annonce impressionnant. Dans le retour Matthieu recolle à Jérémie mais malheureusement le pilote au numéro 1 sera victime d’une casse mécanique l’obligeant à l’abandon.

 

 

Un Touquet synonyme d’hécatombe

 

Bon nombre de pilotes seront victimes de problèmes mécaniques pendant la première partie de la course. Après Matt, ce sera le tour de Jérémie qui restera anormalement longtemps dans les stands et qui perdra de nombreuses places.  Antoine Cheurlin ne sera pas épargné avec une casse de l’arbre arrière ou alors la paire Freullet/Moreno qui aura cassé le moteur dès le départ à cause d’une durite d’essence percée. Justine Lesselingue fera elle aussi les frais de problèmes mécaniques tout comme le belge Jan Vlaeymans sera obligé de s’arrêter.  Les problèmes ne s’arrêtent pas aux frontières !

 

Pendant ce temps de nombreux pilotes roulent très fort ! C’est le cas de Jérôme Bricheux, Auke Theuninck, Cyril Debouck, Florian Mangeot et Jérémy Forestier.

 

Les tours s’enchainent et ne se ressemblent pas. La bagarre fait toujours rage entre les pilotes nommés ci dessus. La stratégie des stands sera primordiale ! A 15H45, la direction de course annonce que la course va être écourtée pour cause de mer démontée et de coefficients de marées pouvant mettre en danger les pilotes.

 

 

Le drapeau tombe les 3 premiers pilotes du classement sont stoppés mais désormais, commence un marathon pour la direction de course et l’organisation. La course ayant été interrompue, le classement est celui observé un tour avant le drapeau à damiers. Rien ne va plus au micro, les speakers tentent de faire attendre les spectateurs et les familles des pilotes pendant que la réunion s’opère afin de désigner le vainqueur de cette 8ème édition du quaduro.

 

Le célèbre Francis Magnanou arrive sur le podium avec les fiches. Officieusement Jérôme Bricheux est récompensé pour sa saison avec une superbe Victoire devant Jérémy Forestier et Florian Mangeot. Les émotions se font sentir sur le podium et chaque pilote est heureux de finir en beauté cette saison.

A cette heure personne ne peut donner de classement général finalisé ni dire si Matthieu remporte le championnat de France des Sables pour la deuxième fois consécutive. En effet, de nombreuses réclamations sont en cours et l'analyse se faisant au cas par cas, nous vous fournirons les informations très rapidement.


  

Coup de chapeau :

 

A 16 ans et 4 jours, le jeune Teddy Jeffray participé à sa première course. Une belle 229ième place au final pour une course en solo… Que dire de plus ?

 

Soyez le premier: Laissez un commentaire:
Pseudo:
Email: (ne sera pas affiché)
Mot de passe:
Anti-robot: Combien font 3+3 ?