Actu'Flash :
Quadactu, toute l'actualité du Quad à portée de clic ! / PDV 2014 - Le programme change /
slide1
slide1
slide1
slide1
slide1
photos

ON S'EST ENTRAINE A LOON PLAGE - PARTIE 2

Actualités - Publié le 08 Janvier 2013 par l'équipe QuadActu

Deuxième partie de cette nouvelle rubrique, Kévin s'est attaqué à un nouvel objectif : 45 minutes non stop à Loon Plage

 

 

La semaine dernière, c’était la reprise des entrainements avec mon coéquipier Alexandre Legris pour le prochain quaduro qui aura lieu le 2 février. Après la première étape qui consistait à régler les amortisseurs, choses indispensables dans cette discipline qui parfois nous donne l’impression d’être essoré dans une machine à laver lorsque les whoops en ont décidé autrement.
Après les courbatures du Lundi 31 décembre, nous retournons sur le plus grand bac à sable de France, pour deux jours d’entrainements. Nous arrivons le samedi aux alentours de 12h, petit repas et c’est parti pour le deuxième objectif : Enchainer les tours et rouler plus de 45 minutes non stop.  Alexandre est le premier à s’élancer, pendant ce temps là, je regarde ou plûtot excusez du peu, j’admire, Matthieu Ternynck évoluer avec beaucoup de facilité et dextérité malgré un circuit déjà bien dégradé. Non loin derrière, Axel Dutrie qui est également en très grande forme. Voilà quelque chose qui motive mais qui montre aussi qu’il y a encore du boulot. Alors je ne perds pas de temps et c’est parti pour 25 minutes de roulage. Les courbatures de la semaine dernières réapparaissent mais voilà ce qui arrive lorsque l’on ne prend pas le temps de s’échauffer auparavant.

 


Ces premiers tours effectués, je passe le relai à mon coéquipier. Je m’assoie et observe les passages de  Jérôme Bricheux, Floriant Mangeot, Sylvain Lefebvre, Arnaud Thiry, Justine Lesselingue,  Cyril Debouck, le retour de Cyril Lamet et Bastien Bourgeois, des « bandes de potes » dont le but est de passer un bon moment ensemble sans prise de tête mais aussi beaucoup d’étrangers. Cependant, même si la pression est présente pour certains, chacun n’oublie pas le petit tournevis plat pour effectuer des petits réglages sur les amortos.
Finis la parlote, 16h00 approche et faut rouler donc c’est parti pour 45 minutes non stop sur un circuit presque vide. Les tours s’enchaine et c’est amusant cette sensation de vitesse et de rapidité lorsque nous sommes seul. Ne vous inquiétez pas, je me suis vite rendu compte que j’étais loin de l’être après le passage en trombe du jeune Florian Mangeot. Lors de ces 45 minutes, le terrain évolue, il faut constamment chercher de nouvelles trajectoires pour passer plus vite et aussi se reposer. Le mot s'asseoir, n'est pas dans le vocabulaire de cette discipline car aucune portion ne le permet, tout sur les jambes et les abdos. Malgré de nouvelles douleurs (je ne savais pas que j’avais autant de muscles dans le dos !) et des petites cloques, cela fait plaisir de retrouver petit à petit de l’endurance.

 


Je pensais que ma journée était terminée mais Arnaud et Florian me proposent de venir rouler donc je les suis enfin j’essaye.... Florian nous distance très rapidement mais j’essaye de tenir le rythme d’Arnaud et c’est chose faite sur 5-6 tours. Pas plus car après je risquais de voir mes roues arrières me devancer.
Après le rangement et le nettoyage, place au repos avant la deuxième et dernière séance demain matin. Il y a un rythme de fréquentation à Loon Plage, énormément de monde le matin puis à partir de 14h, le parking se vide très rapidement, c’est pourquoi le soir, nous ne sommes pas beaucoup mais cela est de courte de durée. Dès 7h30, le lendemain, plus aucune place et le soleil n’est pas encore au beau fixe que les pilotes sont excités de rouler sur un tracé refait à la perfection par toute l’équipe du Motoclub qui travaille toute la nuit.
Le réveil fût difficile et avec les cloques engendrées par le roulage de la veille, je décide de mettre du strap. Nous décidons de ne pas repartir tard donc je pars pour un bon relais. Le circuit est très dégradé alors qu’il n’est que 11h et progressivement, je sens mon STRAP de la main gauche qui roule et appuie sur mes cloques, bon nombre de pilotes ont connu cette situation. Je serre les dents pour réaliser un relais de 45 minutes mais bon, mon week-end de reprise s’arrête là. Le but n’est pas d’aller à la faute.
Conclusion du week-end, des fou rires, des conseils, 4 pleins d’essences mais surtout le quad... tout simplement! Rendez vous au quaduro du touquet pour vous faire vivre les vérifications techniques et administratives du Vendredi Après midi puis le Samedi, la course de l’intérieur.
La semaine prochaine je repasse de l’autre côté de l’objectif pour la Ronde Des Sables d’Hossegor.

 

Soyez le premier: Laissez un commentaire:
Pseudo:
Email: (ne sera pas affiché)
Mot de passe:
Anti-robot: Combien font 3+3 ?