Actu'Flash :
Quadactu, toute l'actualité du Quad à portée de clic ! / PDV 2014 - Le programme change /
slide1
slide1
slide1
slide1
slide1
photos

RENCONTRE AVEC MONSIEUR BAUDOUX - PRESIDENT DE L'ASSOCIATION ORGANISATRICE DU TOUQUET

Actualités - Publié le 16 Novembre 2012 par l'équipe QuadActu

Il y a une semaine de cela, l’équipe QuadActu s’est déplacée jusqu’au Touquet pour rencontrer un homme à double casquettes. En effet, Bernard Baudoux est adjoint au maire du Touquet et en même temps président de l’ ETO : Enduropale Touquet Organisation.

 

Nous avons souhaité rencontrer Monsieur Baudoux car un vent de colère inonde les réseaux sociaux suite aux derniers changements de l’épreuve du Quaduropale. Alors notre but est de faire toute la lumière sur cette histoire en confrontant le point de vue des Organisateurs et bien évidemment des Quadeurs.

 

 

QuadActu : Que représente pour vous le Quaduro et quelles motivations peut-on donner aux pilotes pour qu’ils aient de nouveau envie de se déplacer ?

Mr Baudoux : Le Quaduropale est un événement devenu incontournable pour le Week-End de l’Enduropale. Il s’agit de la deuxième jambe de l’enduropale car sans le quaduropale, force est d’avouer que l’Enduropale n’existerai plus. Il s’agit d’un mythe qu’il faut s’efforcer de garder en mouvement afin que l’histoire ne s’arrête pas.  

L’ambiance est bien meilleure depuis que nous combinons Quaduropale et Enduropale que précédemment.  Si c’était à refaire je continuerai bien volontier la combinaison Quad et moto.  

Depuis quatre années, nous nous efforçons de modifier la forme de ce Week-End de fête (piste, animations…) de manière à ce que le public soit de plus en plus nombreux et que les pilotes soient heureux de participer à cette course. Ne cassons pas cette dynamique.

Pour nous, il faut que vous sachiez qu’il est aussi évident et onéreux d’organiser une course de 2h30 comme de 3h.

 

 

QuadActu : Nous l’avons compris le maître mot est « mythe » pour qualifier la course du Touquet…

Mr Baudoux : Tout à fait, Il faut garder à l’esprit que le Touquet est une fête familiale que cela soit au niveau du public, qu’au niveau des pilotes car ce sont eux l’objet de nos propos d’aujourd’hui.

Les contraintes sont telles à l’heure actuelle que nous devons nous estimer heureux que le Week-End de l’enduropale - Comprenons par là Quaduro + Enduro - puisse encore avoir  lieu.

Chaque année c’est un dossier de 40 pages à remettre aux autorités afin que le dossier soit accepté. La moindre modification prend un mois de travail.

 

 

QuadActu : Quelles sont les modifications apportées en terme d’animations pour cette édition 2013 ?

Mr Baudoux : L’inauguration de la place du Centenaire sera l’élément fort de ce Week-End. Elle se situe au bout de la rue St Jean et qui est devant le village moto traditionnellement. En effet, notre belle station balnéaire fête ses 100 ans cette année. Le village moto sera étendu devant l’Aqualud. Il s’agira donc d’une organisation différente, plus structurée et avec en première édition une animation musicale.

Des animations motos (stunt, trial..) sont aussi envisagées. Il faut que public et les pilotes trouvent de quoi s’occuper pendant les pauses.

 

 

Quadactu : En terme de partenaires/exposants cette année quels sont les marques  et institutions qui jouent le jeu ?

 Mr baudoux : Disons les plus gros partenaires restent le département du Pas de Calais et la Mairie du Touquet ces institutions permettent aux quadeurs de participer à cette course mythique.  Sans eux, il n’y aurait plus d’évènement au début du mois de février.

Toutes les marques seront présentes normalement en cette nouvelle édition. Nous le savons tous, puisque nous le vivons, l’année est dure financièrement. Nous ne pouvons donc qu’être fier d’attirer toujours plus de partenaires.

 

 

QuadActu : Rentrons désormais dans le vif du sujet avec les deux éléments qui fâchent : la réduction du temps de course et l’augmentation du prix

Mr baudoux : Tout d’abord, il est nécessaire de dissocier les deux sujets.  Prenons dans un premier temps l’augmentation du prix.

L’idée qui coure en ce moment parle de 20 € d’augmentation… Il s’agit effectivement des paiements par chèque. Nous voulions inciter les pilotes à payer par virements (où l’augmentation du prix n’est que de 10€). Les frais de traitements étant bien moindres et de plus cela évite les risques de perte et autres… Imaginez, à l’heure des technologies,  traiter des milliers de chèques en provenance de toute la France. Tout cela est ingérable et bien trop cher. Nous préférons de loin mobiliser nos membres sur des tâches bien plus importantes que celle-ci.  Et dès 2014, plus aucun paiement par chèque ne sera accepté au vu des raisons précédentes.

Pour les 10€ d’augmentation, sachez à notre décharge que tout augmente de notre coté. Les contraintes (énoncées plus haut)  nous forcent à engager toujours plus de monde en ce qui concerne la sécurité (assurance, forces de police, secours, hélicoptères…). Il semble donc normal que les pilotes participent à l’augmentation des prix. 

Pour tout vous dire, il est de plus en plus compliqué d’organiser de tels événements et nos comptes sont majoritairement déficitaires. Si nous voulions tomber à l’équilibre dans nos compte nous devrions doubler le prix de chaque participant moto et quad.

 

Dans un deuxième temps, en ce qui concerne la réduction du temps de course. Nous avons pour principe de faire évoluer cette course. Toutes les décisions prises précédemment ont été couronnées de succès donc laissons la chance à cette formule et si cela ne convient pas, l’année prochaine nous ferons machine arrière. 

Nous avons pour envie de faire une enquête à l’issue de la course afin de s’assurer que le format choisi pour cette année est une réussite ou non. Si la majorité des pilotes estiment que l’ancien format de course est plus intéressant alors nous ferons machine arrière pour l’édition 2014.

Il faut également que les pilotes sachent que la décision n’a pas été prise que par ma seule personne. David Hauquier et Benoît Sebert ont questionné et l’avis général restait sur un passage du temps de course à 2h30 pour harmoniser avec les autres courses.  Il faut garder à l’esprit que suivant l’heure de passage du premier pilote, la course restera tout de même pour la majorité des pilotes une course de 3h voire plus. 

Comme j’ai pu l’entendre bon nombre de fois, nous ne sommes pas une pompe à fric mais plutôt une pompe à dépenser le fric !

 

 

QuadActu : A quand un suivi en direct de la course du Quaduropale sur France 3 ?

Mr Baudoux : Je ne peux malheureusement rien vous promettre pour cette année, mais nous travaillons sur le projet. Nous sommes désormais propriétaire des images de France 3. L’hélicoptère est loué par nos soins et un appel d’offre public a été lancé afin de répondre à cette demande de plus en plus importante. A l’heure actuelle je n’ai pas d’informations complémentaires à vous fournir, puisque l’appel vient de sortir mais sachez que nous avons mis une option sur le Quaduropale.

 

 

QuadActu : Et les bénévoles dans tout cela ?

 Mr baudoux : Le premier élément serait de dire qu’il est de plus en plus dur de trouver des bénévoles. Vous savez ces personnes donnent de l’aide tout au long de l’année (même si le plus gros du travail se fait pendant la course). Nous n’avons rien à leur donner si ce n’est une poignée de main en guise de remerciements.

Ils sont acteurs de la fête, alors respectons leur travail et surtout pour celles et ceux qui seraient intéressés nous recrutons encore !

 

 

QuadActu : Le Quaduro dans quelques années cela donnera quoi ?

 Mr Baudoux : Cette année nous avons préféré supprimer les 4*4. Comme expliqué, les contraintes de sécurité sont de plus en plus drastiques et la différence de niveau et de vitesse entre les Quads sportifs et utilitaires devenaient bien trop grande. Nous n’excluons pas de créer une nouvelle catégorie pour 2013, à voir. Les institutions de contrôle (FFM, préfecture,…) sont très strictes à ce sujet, et ne me permettront pas de faire d’erreur à ce sujet. La Sécurité avec un grand « S » est primordiale.

Cependant les SSV restent une catégorie que nous aimerions traiter. Ils auraient toute leur place le vendredi, mais le souci vient des bénévoles, la plupart ont une vie professionnelle et nous ne pouvons pas leur demander ce sacrifice en plus. Mon projet serait peut être de commencer sous forme de démonstration (comme à Val d’Isère) pour ensuite déboucher sur une manche à part entière (En association avec Arnaud Demeester). Nous nous réservons encore sur ce sujet mais espérons que les choses évoluent positivement dans les années à venir !

Mon souhait serait également de faire évoluer le village moto vers un salon du quad et de la Moto.  Le Touquet n’est pas fait pour les sports motorisés mais il les accepte alors continuons en ce sens et profitons en. Ne fermons pas la porte alors qu’elle a été si dure à ouvrir et surtout à garder ouverte.

 

 

 

Merci à Monsieur Baudoux pour sa disponibilité et sa franchise. Il faut noter également que trois jours après notre rencontre, il est parti dans le sud de la France pour y représenter cette course devant les institutions Argentines. « NOTRE » course a désormais une Aura internationale, ne la freinons pas sa dynamique. Donnons leur chance à Monsieur Baudoux et à son équipe pour cette édition.  Réservons notre avis au questionnaire qui nous sera remis à tous et n’hésitez pas à faire des suggestions. « Ne pas avancer, c’est reculer ! » .

Nous partageons la même passion, nous connaissons tous les difficultés qu’ont nos clubs respectifs à organiser des courses dignes de ce nom. Un mot pour finir cet article serait : « Soyons solidaires aujourd’hui encore plus que par le passé.».

 

Monsieur Baudoux vous réserve quelques mots afin de que vous puissiez mettre une voix sur l'homme de l'ombre qu'il est.

 

Soyez le premier: Laissez un commentaire:
Pseudo:
Email: (ne sera pas affiché)
Mot de passe:
Anti-robot: Combien font 3+3 ?