Actu'Flash :
Quadactu, toute l'actualité du Quad à portée de clic ! / PDV 2014 - Le programme change /
slide1
slide1
slide1
slide1
slide1
photos

PILOTE DE LA SEMAINE N°14 - JULIEN VALENTIN

Pilote de la Semaine - Publié le 25 Juillet 2012 par l'équipe QuadActu

 

Si vous lui demandez ses passions, il vous répondra la pétanque et les championnats du monde de fléchette toute catégorie confondue avec un titre en 1976.  Ce n’est pas un pilote qui reste sous son barnum à attendre les manches, bien au contraire, c’est le premier à mettre l’ambiance. Vous l’avez compris c’est Julien Valentin, qui faisait son jubilé et participait ce week-end à St Mamet sa dernière course de championnat de France Quad Cross, notre pilote de la semaine.

 

De L’athlétisme au quad
Julien n’était pas destiné à faire une carrière dans le quad mais plutôt dans l’Athlétisme. Talentueux et performant, il participe au championnat de France dans le mythique Stade de France. De fil et en aiguille, il prend goût aux sports mécaniques et découvre le quad avec la rando et un petit Suzuki LT80.


Une rencontre avec Gregory Lassaigne et un début sur Yamaha en compétition !
C’est lors d’un stage que les deux hommes se rencontrent et l’histoire commence dans le monde du quad pour Julien et ses parents. Pendant ce stage, le champion Français découvre un potentiel chez ce jeune pilote, plein d’énergie et qui a envie de progresser. Très vite, Greg dévoila à Alain et Laurence, les parents de Julien, que leur fils après un petit apprentissage peut devenir un très bon pilote.  Voilà, l’histoire commence ici. Progressivement, Julien acquière de l’expérience avec son 450 Yam. Malheureusement, de nombreuses chutes vont le freiner mais il garde le moral, ne lâche rien et ses parents ont toujours les mots justes pour lui redonner de la motivation

 

 

2008, la consécration d’un travail à long terme
Est ce le chat noir et la petite coccinelle pendue dans les stands qui leur a porté chance ? Ou alors une météo capricieuse ? Non, Julien et son équipage composé de Vincent Raimondi et Jean Baptiste Richard termine à la troisième position des 12h de Pont de Vaux après avoir géré d’une main de maître leur course.  Ça y est, Julien Valentin n’est plus un simple pilote, il rentre dans la cour des grands et devient un pilote observé et redouté.
L’année suivant, il reviendra pour conquérir de nouveau le podium du mondial du quad sur un KTM en compagnie de Timothée Hieff et Cyril Debouck, cependant des soucis mécaniques vont en décider autrement.

 

Julien continue son petit bonhomme de chemin dans le championnat de France Quad Cross Élite avec son nouveau Ktm et Laurent Guimond, Evoline Racing, son préparateur. Mais Alain, le papa, ne se déplace pas aux courses pour rester dans le fauteuil et participe à la mécanique. Chaque dimanche de course, c’est une équipe soudée qui arrive sur les épreuves.  2010, fût une année de victoire puisque de plus en plus à l’aise sur sa machine, Juju gagne des manches Élite. Impressionnant au départ, un physique d’acier et de plus en plus rapide, il remporte une manche à Montgueux et monte plusieurs fois sur le podium.

 

Après l’obtention des diplômes, un départ aux US
Julien n’est pas un pilote professionnel et participait à l’Élite tout en continuant ses études comme beaucoup de pilotes. Cependant au terme de son cursus scolaire, il décide de prendre un peu de temps pour lui et part rejoindre Jérémie Warnia aux US pour visiter mais surtout rouler. Il prépare un KTM, s’entraine pendant trois mois et veut revenir à bloc pour le championnat de France.

De retour du pays de l’ongle Sam, Julien intègre en 2011 le team Can Am JPS avec Adrian Mangieu. Les deux pilotes ont un programme très chargé mais une fois de plus, Julien alors au top de sa forme malgré un petit apprentissage avec sa nouvelle machine, va se blesser à Antagnac pour l’ouverture du championnat de France d’Endurance à cause d’ un retardataire pas attentif. Poigné douloureux, la saison s’arrête ici. Il fera son retour pour les 12h de Pont de Vaux mais Adrian chutera dans la manche de nuit et c’est l’abandon.

 

 

 

En 2012, retour chez KTM et le championnat de France Quad Cross Stock en ligne de mire.
En effet, l’arrivée de ce nouveau championnat est très intéressante. Diplômé, Julien prend en gérance une brasserie, ne compte pas ses heures et n’a plus le temps de s’entrainer. C’est pourquoi, il s’engage en Stock avec l’envie de se faire plaisir. Julien et toute sa famille sont de retour dans les paddocks du quad cross Français. 

La vitesse est toujours présente mais le manque d’entrainement se fait ressortir physiquement. La chute à Épinal est l’élément déclencheur et après mure réflexion, Julien tire sa révérence chez lui à sa St Mamet.

Vous pensez que Julien va arrêter les sports mécaniques ? Pas du tout, fan de moto et de voiture, attendons cet hiver pour connaître sa nouvelle discipline.

 

 

 

Soyez le premier: Laissez un commentaire:
Pseudo:
Email: (ne sera pas affiché)
Mot de passe:
Anti-robot: Combien font 3+3 ?