Actu'Flash :
Quadactu, toute l'actualité du Quad à portée de clic ! / PDV 2014 - Le programme change /
slide1
slide1
slide1
slide1
slide1
photos

BLARGIES - QUALIFS ET MANCHES

Actualités - Publié le 01 Juillet 2012 par l'équipe QuadActu

Nous, voici arrivés dans l’Oise pour la cinquième manche du championnat de France quad cross élite et stock. En arrivant sur le circuit, on distingue déjà au loin des nuages extrêmement menaçants. Ce qui laisse présager l’arrivée de la pluie rapidement.  La manche d’essais libres stock démarre. Les tours s’enchainent et certains tentent de passer la fameuse chaise tant redoutée.Celle-ci fera encore des siennes puisque Romain Nizey après une tentative cassera son arbre arrière, ceci étant dû à une faiblesse de la pièce.

La pluie s’invite à la fin de la séance, juste avant l’arrivée des pilotes de la catégorie élite. Benoît Sébert donne les dernières consignes aux pilotes de la catégorie reine et ça y est le départ est lancé. La pluie aidant, les temps resteront serrés pendant cette manche.

 

Retrouvez sur cette même page, les résultats des manches de dimanche après midi.

 

 

LES MANCHES QUALIFICATIVES 

 

 

Catégorie Stock

 

L’ensemble des pilotes est placé par la FFM dans l’ordre actuel du classement. C’est donc Yann Magnin qui prendra le départ en premier. Il sera directement suivi par Pierre Platz  et son #169, Thomas Remacle, le KTM de Romain Nizey et Alexis Robin.
Pierre Platz se montre « dans les rétros » de Yann dès le premier tour chrono et prend l’extérieur dans le dernier virage avant la descente finale. Ça ne passera pas pour cette fois mais il s’empare tout de même de la pôle position avec un temps de 2:49'621. Romain Nizey, réplique immédiatement avec un 2:47'657.Thomas Remacle, auteur du meilleur temps en manche libre, se place en troisième position.Nous entrons dans le troisième tour, et Justine Lesselingue nous fait une entrée fracassante dans le top 10 avec une magnifique 8e place. Justine sera en première ligne demain tout comme Etienne Sannier. Le local de l'épreuve se classe 14ème, Bravo pour une première saison en 450.
La pluie refait son apparition, et se sont des trombes d’eau qui s’abattent sur le circuit. La majorité des pilotes arrêtent leur session en ayant roulé une dizaine de minutes. Seul Alexis Robin enchainera les tours jusqu’à la fin du temps réglementaire.
Le championnat Grand Ouest est une très bonne école car Nicolas Boucher, Francky Bleuart et Yann Monfort se positionnent respectivement 6ème, 9ème et 13ème.

 

Résultats des Qualifications Catégorie Stock

 

 

Catégorie Élite

 

Jérémie part en premier et réalise lors de son premier tour 2:52’887
Yoann Ciclet améliore de suite  avec un magnifique 2 :47’693, imité par Antoine Cheurlin qui prend immédiatement la deuxième position. 2 :47’137, C’est le temps que réalisera Yoann Gillouin pour s’emparer de la première place provisoire.
À 14 minutes de la fin de la session,  Romain Couprie entre en piste.
On remarque que le choix des pneus est un casse tête chinois mais également que deux stratégies sont mises en place : soit réaliser le plus rapidement possible son temps chrono ou alors attendre la fin de la séance pour que la piste sèche. C’est une manche endiablée que l’on regarde puisque Romain Couprie reprend la tête dès son 1er tour en 2 :45’745. A moins de 10 minutes de la fin, Yoann Ciclet nous claque une majestueuse pendule avec un tour chrono en 2 :44'139.
Jérémie Warnia ne l’entend pas de cette oreille et reprend le commandement en 2 :43’260. Alors qu'iI reste 4 minutes 30 et la pluie fait de nouveau son apparition, le pilote Audemar reprend les rennes avec un temps de 2:41'917. C’est une vraie bagarre pour la pôle.
Jérémie cravache, améliore tour par tour mais a du mal à revenir sur le multiple champion de France. Yoann Gillouin a oublié de mettre son transpondeur et se fait donc arrêter par les commisaires pour l’installer.
Et voilà, le pilote Can Am Motoworks ne laisse rien à ses adversaires. 2 :41’876, c'est le temps réalisé par Jérémie dans le dernier tour en envoyant le saut de l'arrivée avec le maximum de puissance.
Tout le monde retient son souffle et attend le passage de Romain afin de savoir s’il va améliorer son temps , mais ça ne sera pas le cas. Par contre, Matthieu Ternynck se lâche sur la fin de manche et nous fait son spectacle. Il va envoyer "plein gaz" le saut juste avant l'arrivée pour gagner de précieuses secondes et placer son yamaha en 4ième position.
Classement final :Jérémie Warnia devant Romain Couprie, Yoann Ciclet , Matthieu Ternynck et Antoine Cheurlin.
Un pilote est très heureux, David Bertrand retrouve la première ligne sur la grille après son retour en Élite et il nous à avoué, "pour me motiver, je me suis dis si je suis pas en première ligne, je ne vais pas à St Mamet alors que c'est mon circuit préféré". Belle motivation et le résultat est là.

 

 

Résultats des Qualifications Catégorie Élite

 

 

Nous assistons après chaque roulage à un défilé de Kärcher.

 

 

 

 

 

La pluie pendant les essais libres et les qualifs mais le soleil de retour pour l'apéritif QuadActu. Merci à l'ensemble des pilotes d'être venu partager un moment tous ensemble autour de bonnes bouteilles de Clairette offertes par Yoann Gillouin et son papa.

 

 


LES WARM-UP

 

 

De retour sur le circuit du Moto Club de Blargies, le soleil est revenu cependant la pluie de la veille laisse un terrain et des paddocks humides. Tous les pilotes se demandent, si les Warm Up sont obligatoires ?  car qui dit rouler dans la boue, dit une étape sur l'air de lavage. Oui, c'est obligatoire car le circuit a subit une petite modification et la FFM exige que les pilotes fassent deux tours au minimum. Cependant, en ce qui concerne les tests départ, c'est au choix des pilotes.

 

Même au lavage, il y a de l'entraide entre les filles

 

C'est la catégorie Stock qui s'élance la première et Justine Lesselingue grâce à son pilotage coulé et rapide, s'empare du meilleur temps avec un tour en 3:13"003. Deuxième, Aurélien Gaillard (3:17"963) devant Francky Bleuart (3:18"477).

 

 

La catégorie Élite s'approche du parc fermé. C'est Matthieu Ternynck le plus courageux qui fait son premier test départ suivit de David Bertrand et Adrian Mangieu. Mais ils sont tous très hésitants et les mécanos pensent déjà aux travaux sur les machines à réaliser pour les manches de cette après midi. Le terrain sèche tour après tour et Jérémie s'empare du meilleur temps en 2:39"634 devant Adrian Mangieu (2:43"801) et Yoann Ciclet avec un temps de 2:44"290. Matthieu Ternynck et David Bertrand ferme les marches du top 5.

 

 

Vous vous demandez, pourquoi Antoine Cheurlin regarde derrière lui lors du test départ. Ce n'est pas pour parler avec Alexis, son mécano, Non non!!. C'est pour arroser les collègues de boue qui se trouve derrière la grille Clin d'œil.

 

A 11h15, la pluie fait de nouveau son apparition avec de grosses trombes qui vont agraver le circuit.

 

 

Première Manche : Catégorie Stock

 

 

 

Les pilotes scrutent le ciel et aucun nuage noir orageux est en vue. Bonne nouvelle!! Après sa pôle position la veille, Romain Nizey est tout naturellement le premier à s'installer sur la grille de départ. Le pilote prend un excellent départ mais a un souci après le premier virage (le quad coupe après le premier saut à plat). C'est donc Julien Morcrette qui prend les rennes de cette première manche. Romain Nizey est en troisième position derrière Thomas Remacle mais très vite,il va reprendre la seconde position. Une seule ligne de mire pour Romain, Julien qui essaye de s'échapper. Derrière, Yann Magnin et Pierre Platz alors quatrième et cinquième, sont revenu dans le peloton. C'est Richard Renan qui reprend la quatrième place devant Nicolas Boucher. Justine Lesselingue après sa belle performance en qualif est en 8ème position mais elle lutte avec Corentin Breton et Yann Monfort. Le leader Julien Morcrette, le sait, il ne faut pas baisser le rythme et prendre de l'avance. Cependant, Romain mange les secondes tour par tour et passe Julien. Nous pensons que le trio de tête ne bougera plus jusqu'à la fin de la manche, mais si! Thomas passe Julien dans la cinquième tour. C'est fou, nous devons avoir les yeux partout, Yann Magnin veut récuperer un maximum de point et remonte en quatrième position devant Nicolas Boucher qui double Richard Renan. Derrière Pierre Platz, handicapé par une défaillance avec ses lunettes doit s'arrêter après une crevaison à sa roue gauche. Pas de chance pour le jour de son anniversaire.Le pilote PV Racing repart et termine 12ème. Il va y avoir du changement au classement général ce soir.
Dans les dernières minutes, coup de théâtre, Justine alors neuvième, casse sa couronne après la chaise sur le haut du circuit. C'est la loi des sports mécaniques, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Shirley Poglio, 17ème à cette première manche, rattrape des points pour le classement général féminin.
Petit récapitulatif, Romain remporte cette première manche devant Thomas Remacle et Julien Morcrette qui réalise son meilleur résultat de l'année. Quatrième et cinquième, Yann Magnin et Nicolas Boucher. Notons, une très belle remontée de Corentin Breton qui passe le premier virage à la 11ème position puis revient à la huitième place.

 

Résultats complet de cette première manche catégorie Stock

 

 

Première Manche : Catégorie Elite

 

 

A 16h46, les pilotes de l’élite française sont tous alignés derrière la grille de départ. Le panneau 15 secondes est présenté, puis celui des 5 secondes. Les moteurs rugissent et la grille tombe. Le holeshot est signé par Yoann Gillouin et son ligier, qui arrivent à s’installer devant Romain Couprie et son Yam’.

Dès le premier virage certains pilotes sont bloqués suite à une touchette avec Florent Ramel #311. Tous repartent malgré du temps de perdu. Jérémie Warnia , avec un départ quelque peu loupé contrairement à ce qu’il sait faire nous fait une remontée tonitruante se cale derrière le pilote Audemar.

Yoann Gillouin résiste mais l’expérience et la volonté de Romain et Jérémie, viendront à bout du #151.  S’en suit un magnifique mano à mano entre le pilote yam’ et le pilote Can Am.

 

A sa première tentative de dépassement, Jérémie va recouper à l’intérieur en haut dela deuxième montée. Malheureusement, il tape le talus central et se fait éjecter de la machine. Romain s’échappe et le quad de Jérémie dévale la piste et finit par un tonneau. Lorsqu’il remonte sur la machine, il se place 7 ième. Un peloton s’est formé, emmené par le pilote Ligier Yoann Gillouin puis part Matthieu Ternynck . Il est composé des deux pilotes cités ci dessus, mais également de Mickael  Revoy, de Yoann Ciclet et d’adrian Mangieu. Agacé, le pilote Can Am Motoworks va enchainer les dépassements pour remonter à la deuxième place derrière le Septuple champion de France, qui aura géré son avance dans la dernière partie de la manche

Yoann Ciclet placera son suz’ Comas Motos en 4ième position après une longue bataille avec Mickael Revoy.

 

 

Résultats complet de cette première manche catégorie Élite

 

Deuxième manche : catégorie stock

 

C’est une nouvelle fois Romain Nizey qui réalise le Holeshot. Ce n’est pas une bonne journée pour  Pierre Platz, qui, partit en deuxième position, tape une ornière sur le haut du circuit et reste bloqué et repart donc dans le bas du classement. Mais ceci va nous offrir du beau spectacle…

C’est donc Yann Magnin et Thomas Remacle qui sont à la poursuite du numéro 91. Le trio de tête ne changera pas jusqu’au terme des 25 min de course.

Pierre Platz, qui après une première manche assez mitigée veut se venger et récupérer un maximum de points. C’est avec le couteau entre les dents qu’il ira chercher jusqu’au dernier tour la quatrième place au détriment de Julien Morcrette qui une fois de plus aujourd’hui a réalisé deux belles manches.

Alexis Robin a eu un souci de cosse de batterie en première manche mais cette fois-ci, ça roule et il termine à la septième position. D’ailleurs Alexis était dans le groupe de cinq hommes, Francky Bleuart, Richard Renan, Corentin Breton et Nicolas Boucher, qui ne se lâchaient pas.

Justine veut rentrer dans le top 10 mais malheureusement ce sera une douzième place. Ceci dit, Justine n’a pas de regret à avoir  car c’est déjà une énorme performance.

À la journée, c’est Romain Nizey qui est en tête. Trois victoires pour lui, mais où va t-il s’arrêter ? En ce qui concerne, la seconde et troisième place , rien n’était joué jusqu'à la fin de la seconde manche. Grâce à sa seconde puis troisième  place, Thomas Remacle monte sur la deuxième marche du podium devant Yann Magnin.
Un podium ce n’est pas seulement trois pilotes mais c’est un top 5. Julien Morcrette et Francky Bleuart, un pilote aux avants postes dans le championnat Grand Ouest, ferme ce podium.

 

Au classement général, Yann Magnin garde le leadership mais l’écart diminue avec Thomas Remacle. En effet, le pilote Belge s’empare de la seconde position devant Pierre Platz. 4 points d’écart entre les deux premiers et 16 points entre Yann et Pierre.

 

 

 

 

 

Deuxième manche : catégorie élite

 

Romain Couprie est en très grande forme aujourd’hui, sur le circuit très technique et physique de Blargies. En effet, il réalise le holeshot une nouvelle fois devant le Can Am de Jérémie Warnia.

Jérémie veut prendre sa revanche (Oui c’est une réelle Vendetta que nous avons vu aujourd’hui dans les deux catégories), et s’empare très rapidement de la première place.  Romain arrivera à tenir la cadence pendant quatre tours puis lâchera l’affaire en décidant de gérer sa position.
En troisième position, on retrouve le pilote polaris Mickael Revoy qui a, une nouvelle fois, réalisé un très bon départ. Sa mission ? Réitérer son exploit d’Epinal, d’hisser son polaris  sur le podium. Ce sera chose faite sur cette manche et prendra la quatrième place  de la journée avec seulement 2 points d’écarts avec Matthieu Ternynck : troisième.
En parlant de Matt, il aura lutter pendant de nombreux tours avec le régional de l’étape ( Ne confondez pas avec le tour de France !) Julien Hartout. Mais le pilote de l’Aisne aura le dernier.

Julien Hartout est bel et bien de retour,  5 ième puis 4ième, il est en forme et garde le rythme. Cependant il a perdu des forces dans la bataille et en élite ça ne pardonne pas. Yoann Ciclet et Adrian Mangieu trouveront la faille pour passer. Julien pensait être tranquile et gérer cette place mais un autre Julien, qui lui vient du sud, nous parlons bien évidemment de Julien Marin décide de revenir dans ses roues. Jusqu’au dernier saut de l’arrivée, les deux papas dans la zone de panneautage ont retenu leur souffle.
Il y a des manches avec et des manches sans…  Antoine Cheurlin n’a pas réussi son départ en première manche. Et lors de cette deuxième, alors qu'il tient une belle quatrième place, il perd les freins ( et nous savons que l'usage des freins est crucial sur ce circuit à fort dénivelé.)
Mauvaise opération pour Yoann Gillouin qui n’a pas réussi à partir lorsque les grilles sont tombées et c’est une treizième place pour la deuxième manche.

 

A la journée, on retrouve Jérémie Warnia à égalité de points avec Romain Couprie. Sa victoire en deuxième manche lui permet d’accéder à la plus haute marche du podium. Matthieu retrouve des couleurs et il s’empare de la troisième place du podium. C’est avec un grand sourire que Mickael Revoy monte sur la 4e marche du podium. Le 5e mérite d’être cité puisqu’il nous a offert deux belles remontées :  Merci à Yoann Ciclet.Au classement provisoire, Romain reste en tête devant Jérémie. Antoine conserve sa troisième position mais Matt revient à dix points du pilote Bourguignon.

 

 

 

Merci au Motoclub de Blargies qui malgré la pluie à garder sa motivation et son sourire. Nous terminons cette cinquième manche avec le soleil qui illumine un circuit parsemé d'ornières. Les grandes descentes, l'enchainement des tables du haut ou encore le saut de l'arrivée, ont offert au public du suspens et du spectacle.

 

 

 

 

 

Soyez le premier: Laissez un commentaire:
Pseudo:
Email: (ne sera pas affiché)
Mot de passe:
Anti-robot: Combien font 3+3 ?